24/12/2018

 Plus de cinquante crèches du monde sont à découvrir jusqu’au dimanche 6 janvier à la chapelle Sainte-Suzanne, à Guerlédan. L’an passé, une première édition avait accueilli 3 500 visiteurs. Les organisateurs espèrent faire mieux cette année et annoncent un renouvellement complet de l’exposition.
 La chapelle Sainte-Suzanne, joyau de la commune de Guerlédan, mérite que l’on s’y attarde. Construite au XVIe siècle, elle est remarquable par les peintures qui ornent sa voûte. Des scènes de la vie du Christ peintes au XVIIIe siècle. Autre rareté, le tableau situé au-dessus du maître-autel et qui représente « Le jugement de Sainte-Suzanne ».
 L’édifice a traversé les siècles sans trop de dommages, mais il a besoin aujourd’hui d’une restauration. Principalement la voûte et ses tableaux. Les études ont démarré avec un diagnostic complet de l’état de la toiture, de la charpente et des représentations. Les yeux rivés sur la voûte, Jean-Yves Le Meur, président de l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne, rappelle que la dernière restauration de la voûte date de 1975. Un nouveau lifting lui paraît opportun. Une chapelle dont la valeur patrimoniale est reconnue puisqu’elle a été retenue par la Mission Stéphane Bern et le loto du patrimoine pour bénéficier d’une aide.
 Depuis la création de l’association de sauvegarde en 2017, les bénévoles ont multiplié les coups de projecteur afin de mieux faire connaître leur chef-d’œuvre et trouver des fonds.

Jean-Yves Le Meur, président de l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne, devant l’une des crèches exposées actuellement.

L’exposition des 50 crèches du monde fait partie de cette entreprise. La première édition, en 2017, avait été un succès puisque pas moins de 3 500 personnes avaient franchi le porche de la chapelle. « On espère faire mieux cette année », confie Jean-Yves Le Meur qui précise que l’exposition a été entièrement renouvelée.
La collection du père Galerne
La plupart des crèches proviennent de la collection du père Galerne. L’abbé, à la retraite à Lignol (56), possède un petit trésor et n’hésite pas à les prêter pour le bonheur des jeunes et des moins jeunes.

 Et le père Galerne est imité, cette année, par plusieurs particuliers qui, eux aussi, ont décidé d’exposer leurs pièces : crèches du Guatemala, créations, crèche en polystyrène ou encore en bois de récupération avec des éléments sculptés. « Le projet commence à devenir fédérateur et implique de plus en plus de monde », se réjouit Jean-Yves Le Meur.
Sur place, c’est l’émerveillement qui l’emporte car l’association de sauvegarde ne s’est pas contentée de mettre les pièces les unes à côté des autres. Elle a privilégié la mise en scène. « On les présente dans différents milieux : la forêt, le désert, la mer, un village… », commente le président.
Un véritable voyage
Le visiteur ne manquera pas d’être surpris par la variété des modèles exposés et des matériaux utilisés : résine, tissu, maïs, porcelaine, cristal d’Arques, ardoise… Une exposition qui invite au voyage puisque les crèches proviennent du monde entier : Pologne, Italie, Birmanie, Colombie… Un petit tour à Sainte-Suzanne s’impose pendant les fêtes d’autant que l’entrée est gratuite.
Pratique
L’exposition des 50 crèches du monde est visible tous les jours, de 14 h à 19 h, jusqu’au dimanche 6 janvier. L’entrée est gratuite. Contact : 06 13 28 90 91. Site internet : www.chapelle-guerledan.fr

03/12/2018

« Actuellement, nous récupérons également des assiettes plates afin de remplacer celles en plastique de nos repas crêpes. En effet, celles-ci seront interdites prochainement afin de protéger l’environnement », ont indiqué les responsables de l’association. Sur place, les papiers sont triés avant d’être dirigés vers les professionnels du recyclage.

 On collecte même des assiettes

« Actuellement, nous récupérons également des assiettes plates afin de remplacer celles en plastique de nos repas crêpes. En effet, celles-ci seront interdites prochainement afin de protéger l’environnement », ont indiqué les responsables de l’association. Sur place, les papiers sont triés avant d’être dirigés vers les professionnels du recyclage.

10/11/2018

 Une nouvelle exposition de crèches 

Depuis huit jours, les bénévoles de l’association de Sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne sont à pied d’œuvre pour leur prochain grand événement, l’exposition de crèches du monde. Jean-Yves Le Meur, le président, a confié quelques secrets.

« Nous avions la volonté de continuer à organiser ce rendez-vous des fêtes de fin d’année en renouvelant, bien sûr, le contenu de l’exposition. Grâce à l’immense collection du père Gallerne, de Lignol (56), le public pourra découvrir une cinquantaine de crèches inédites de pays lointains ou plus proches de nous. Nous invitons également le public à venir nous confier leurs crèches pour les intégrer dans l’exposition ».

Jean-Yves Le Meur avec deux bénévoles installant l’exposition de crèches.

 « Pas la même que l’an dernier »
Forts de leur expérience de 2017, les bénévoles fignolent désormais la présentation des objets. « Ce ne sera pas la même exposition que l’an dernier. Elle sera très différente tant par la diversité des crèches que par les décors et l’aménagement extérieur de la chapelle », indique Jean-Yves Le Meur.
Pratique
Les familles de Mûr-de-Bretagne ou d’ailleurs, ayant des crèches remisées dans les greniers, peuvent prendre contact avec le président. Tél. 06 13 28 90 91. L’exposition sera ouverte au public du 16 décembre 2018 au 6 janvier 2019. Un vernissage est prévu le 15 décembre à 18 h. Les bénéfices de l’exposition serviront à financer les travaux de restauration.

31/10/2018

Sainte-Suzanne. Les bénévoles toujours mobilisés. 
 
Vendredi 26 octobre, Jean-Yves Le Meur, président de l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne, a remercié l’ensemble des bénévoles au foyer culturel. Il a fait le point sur les avancées du chantier de rénovation et sur les animations proposées par l’association.
 
« C’est le 1er avril 2017, qu’à l’appel de la municipalité, nous nous sommes retrouvés pour une première réunion à la salle du Placis pour parler de Sainte-Suzanne. À cette époque, il n’était pas question de faire une association, de créer un bureau. Nous en avons fait du chemin depuis cette date, » a-t-il rappelé.

Jean-Yves Le Meur a remercié l’ensemble des bénévoles lors d’une soirée repas.

Une centaine d’adhérents
Depuis, l’organisation d’une collecte de vieux papiers a permis d’en récolter 50 tonnes en un an, pour un bénéfice de plus de 2 000 €

Des animations, comme des repas crêpes, des concerts et des expositions ont émaillé la vie de la commune et plus de 150 personnes sont venues lors des Journées du patrimoine. Par ailleurs, l’association a été retenue par la Fondation du patrimoine pour collecter des fonds et un site Internet a vu le jour.

L’exposition de crèches reconduite
« Nous sommes désormais plus d’une centaine de bénévoles et nous continuons notre démarche pour sauvegarder la chapelle. Les travaux de restauration sont engagés, mais notre exposition de crèches du monde entier s’y tiendra jusqu’au 20 janvier 2019 », a indiqué le président. Le vernissage de cette exposition est programmé le samedi 15 décembre, à 18 h, avec ouverture au public dès le lendemain. « Et nous sommes toujours à la recherche de bricoleurs et de crèches rangées dans les greniers ».

09/07/2018

Sainte-Suzanne. 150 spectateurs au concert
 
Samedi en fin de journée, l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne a proposé un concert au sein de l’édifice. Jean-Yves Le Meur a présenté l’artiste Dana et sa harpe celtique. Pendant près d’une heure trente, Dana a joué et chanté des morceaux choisis dans son répertoire personnel et fait quelques reprises. À l’issue du concert très applaudi, un moment d’échange avec le public a été effectué. Les bénéfices de la soirée serviront à financer les travaux de rénovation de la chapelle Sainte-Suzanne.

l’artiste Dana et sa harpe celtique.

09/06/2018

Chapelle. Bénéficiaire du loto du patrimoine
 
Ce lundi, Hervé Le Lu, maire de Guerlédan, a été reçu au palais de l’Élysée. De retour, il a annoncé une grande nouvelle :
« Quand j’ai reçu cette invitation pour rencontrer le chef de l’État, je fus un peu surpris, même s’il s’agissait de patrimoine. J’ai pu discuter avec Emmanuel Macron, Président de la République, lors de la présentation du premier loto du patrimoine mis en oeuvre par Stéphane Bern ». 
« Il fallait tenter »
Jean-Yves Le Meur, président de l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne, replante le décor :

Hervé Le Lu a remis le dossier du loto du patrimoine à Jean-Yves Le Meur, accompagné d'Yvon Jouan, à gauche, Mickaël Dabet, à droite, et Maryvonne Allano.

« J’ai écrit une première lettre en décembre dernier. J’y présentais l’association et ses objectifs en mettant en avant qu’il n’y avait pas que les côtes bretonnes à posséder des trésors architecturaux. J’avais reçu une réponse automatique. Mon second courrier était un remerciement et une invitation pour Stéphane Bern, à venir voir la chapelle. Il fallait tenter ».
Financement partiel
Pour ce loto du patrimoine, 18 sites majeurs en France bénéficieront d’un financement à 100 % de leur projet de rénovation. 250 autres sites, le seront partiellement. La chapelle Sainte-Suzanne fait partie de ceux-là. Hervé Le Lu a félicité Jean-Yves Le Meur de son initiative et lui a remis le dossier reçu à l’Élysée. L’aide obtenue viendra compléter les 30.000 € annuels dévolus au patrimoine, inscrits au budget communal sur plusieurs années.

21/05/2018

 Sainte-Suzanne. 130 spectateurs au concert
 
Samedi soir, les bénévoles de l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne proposaient un concert au profit de la restauration de l’édifice religieux. Le succès fut au rendez-vous avec plus de 130 auditeurs. En première partie, le public a pu d’applaudir le talent de jeunes musiciens de l’école de musique. La chorale Les Murmures du Sulon a ensuite donné un récital magnifié par l’acoustique de la chapelle.

Sainte-Suzanne. 130 spectateurs au concert

10/04/2018

Sainte-Suzanne. Les projets foisonnent
  
Jean-Yves Le Meur, président de l’association pour la sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne, a invité ses membres jeudi soir à l’assemblée générale, au foyer culturel. Une bonne quarantaine de personnes étaient sur place.
Tour de France, concerts et loto national du patrimoine en 2018
Une rétrospective de l’année écoulée a permis de visionner un montage vidéo de l’exposition de crèches, qui a été le succès de l’année. « Elle a été vue par plus de 3.600 visiteurs. Nous pensons déjà à sa seconde édition », a indiqué le président. Un avenant aux statuts de l’association a été validé par l’assemblée, à la suite de la reconnaissance d’utilité publique lui valant le droit de faire déduire une partie des dons des impôts. 

Jean-Yves Le Meur (au centre) est heureux de voir la mobilisation autour du projet de restauration de la chapelle Sainte-Suzanne.

 Pour 2018, les projets sont déjà en gestation. Deux concerts seront donnés dans la chapelle, le 19 mai, avec la chorale de Corlay, et le 7 juillet, avec une chanteuse harpiste. Le 8 juillet, un groupe instrumental sera présent pour le pardon. Animation et décoration du site seront réalisées pour l’arrivée du Tour de France, le 12 juillet. « Notre chapelle a aussi été retenue dans les sites sélectionnés par Stéphane Bern, pour un loto national du patrimoine, parmi 250 sites prioritaires, dont quatorze en Bretagne ». Enfin, un panneau d’information sur l’association sera posé sur le site de la chapelle.

02/01/2018

Depuis le 9 décembre, les bénévoles de l’association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne ouvrent les portes de l’édifice sur une exposition unique de crèches du monde. Près de 50 crèches, réalisées avec les matériaux les plus divers, retracent la scène vue par différents continents. « Une vingtaine de bénévoles se sont mobilisés pour venir à bout de ce chantier pas facile à mettre en oeuvre. Il nous a fallu un mois pour arriver à ce résultat, mais cela valait le coup », commentait, réjoui, le président Jean-Yves Le Meur, vendredi, lors de l’ouverture en nocturne.

Il y avait la foule pour l'ouverture nocturne de l'exposition de crèches.

« Un véritable succès »
Les bénévoles pointent les entrées même si elles sont gratuites. « En trois semaines, nous arrivons à plus de 2.000 visites. C’est un véritable succès. Certains visiteurs n’étaient jamais entrés dans la chapelle. Ils y ont découvert l’exposition bien sûr, mais aussi les peintures de la voûte, l’ancien jubé et toute son histoire ». Cette collection de crèches du Père Gallerne, de Lignol (56), a été très appréciée du public. De nombreux dons ont été collectés. Ils serviront à aider au financement des travaux de restauration de la chapelle. 
L’exposition est visible tous les jours de 14 h à 18 h, jusqu’au 7 janvier.